Tome 1 :

 

« Si le Coletum m'était conté ou le Coletum vu par un de ses membres »

 

L'âge venant, l'idée de raconter mes mémoires me titillait depuis un moment, mes mémoires motardes bien évidemment...

 

Bien que n'étant pas un des pères fondateurs du club (frustration dont je n'arrive toujours pas à guérir) je suis arrivé au club il y a 26 ans, en septembre 1992 .

 

Le Coletum avait été créé 6 ans au paravent par 5 copains désœuvrés (Guy-No, Vonvon, François, Jean-Luc et Alain). Les membres créateurs étant toujours présents à nos rendez-vous du samedi soir, aucun ayant mal tourné, on peut affirmer sans risque aujourd'hui que l'idée était excellente.

 

Ma première rencontre fut celle de « Mousse » à l'occasion d'une fête de la moto organisée par le club sur le Parking du supermarché Géant-PK 3 à Cholet. Le spectacle offert avec animations et cascadeurs était de qualité et l'organisation rigoureuse du Club aura permis au Coletum de se faire connaître d'un public nombreux et d'être reconnu comme partenaire fiable.

 

Mousse porte le titre très envié de 1er membre du club. Je n'oublierai jamais le succès rencontré au Mans lorsqu'il arriva au camping des 24H en side-car, avec une baignoire en guise de panier. Vous ne me croyez pas ? Normal, je vous parle d'un temps que les gendarmes de moins de vingt ans ne peuvent pas comprendre....

 

Nous nous retrouvions le vendredi soir pour refaire le monde dans une vieille ferme,

à proximité de Cholet. Nous nous réchauffions en brûlant des morceaux de palettes dans la cheminée. Nous n'avons jamais mis le feu à la ferme, St Glé veillait sur nous.

 

Les discussions étaient toujours animées mais je fus vite affligé, comme aujourd'hui du reste, par le manque de culture générale sur les grands prix motos. Passé 10 ans personne ne connaît plus personne mon bon monsieur !

En revanche, sur le plan mécanique, je préfère me taire et hocher la tête d'un air entendu. Il y en a des bons ! Il est vrai que depuis ma très jeune adolescence, où je croyais qu'il suffisait de compter le nombre de pots d'échappement pour connaître le nombre de cylindres d'une moto, je n'ai pas beaucoup avancé !

Non, la principale passion du club c'est la balade, le voyage, et il y en aura....La France dans tous les sens bien sûr, mais aussi l'ile de Man, les USA, l'Himalaya, la Mongolie....

 

Moi, je le redis, j'aimais bien nos petits d'jeuns qui « tartinaient » (expression typique du club pour signifier qu'il se tiraient de belles bourres).

Aujourd'hui les passionnés se retrouvent au Vigeant.

 

Et puis voilà, le Coletum, c'est les amis, les amours, les enfants qui grandissent et qui virent les parents des postes à hautes responsabilités au sein du Club. La vie quoi …..

Allez, prend contact avec nous, passe nous voir, il reste encore quelques places.

 

Eric

 

Tome 2 «  Et les femmes dans tout ça ?, ou la prise du pouvoir »

© 2020 - Coletum moto club

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now